fermer

Signets sociaux

Facebook Twitter Mister Wong digg del.icio.us yahoo YiGG

Code d'intégration

Taille
x pixels
Autre

Lien permanent

Recommander à un ami

Adresse e-mail: Message:

Rétroliens

Vidéos

L’Émir Khaled (1875-1936) : Précurseur du mouvement nationaliste Algérien par le Pr Halaili Hanifi

  • de: Halaili27
  • envoyé le: 13 janv. 2017
  • Clics: 55
  • Note: 0 Note: 0 Note: 0 Note: 0 Note: 0 (0 Note)
Description:

Le Pr Halaili Hanifi professeur à l’université Djilali Liabes a animé une conférence débat, ce mercredi 31 octobre dans la nouvelle bibliothèque de la ville de Sidi Bel abbes  et dont le thème s’articulait autour de la période allant de 1875 à 1925 qui a été caractérisée par l’amorce d’un mouvement nationaliste dirigé, à l’époque, par  l’Émir Khaled. Le Dr Halaili qui n’est pas à sa première conférence dans le domaine en coordination avec la section de Sidi Bel abbes de la fondation Émir Abdelkader , semblait maitriser parfaitement le sujet fort intéressant qui coïncidait avec la double commémoration du 1er Novembre 1954  et le cinquantenaire de l’indépendance mais devant une faible assistance en raison probablement d’un timing inapproprié avec les  intéressés. Le conférencier a réussi à donner une présentation pédagogique bien ordonnée et  judicieusement synchronisée sur cette période où il décrit avec détail le parcours de l’Émir Khaled venu spécialement terminer l’œuvre inachevée de L’Émir Abdelkader.L’Emir Khaled est né le 20 février 1875 à Damas, il a vécu l’exil de son grand-père et a su profiter d’une éducation religieuse auprès de l’Emir Abdelkader, alors en Exil à Damas.L’Emir Khaled a su gagner l’adhésion d’une large majorité populaire à Alger en  organisant des  rencontres et meetings dans le pays. C’était un fait nouveau dans le paysage politique algérien, et il en a été l’initiateur à tel point qu’il devint un « danger » réel pour la France ce qui lui couta l’expulsion d’Alger vers l’Orient.Ayant plaidé pour la cause Algérienne devant les nations Unis de l’époque (SDN) en 1919 à Paris, il avait réussi à émouvoir le président américain Wilson  pour cette «liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes» (voir contenu de la lettre  tirée d’un site. Un principe qu’il a défendu jusqu’à la fin de sa vie, signale-t-on.Nous vous livrons en image vidéo ci-dessous une grande partie de cette conférence.Le débat qui s’ensuivra a permis d’ouvrir encore davantage la discussion sur l’ensemble des tenants et aboutissants de  ce personnage révolutionnaire que l’Algérie ai connu.

Afficher plus Afficher moins

Video CMS powered by ViMP (Community) © 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010